Skip to content
Borgo delle Camelie

Le printemps en Toscane au milieu des jardins et de la nature

Entre jardins secrets et parcs naturels : comment célébrer au mieux la renaissance de la nature

Avec l'arrivée des beaux jours, l'envie de passer du temps à l'extérieur de la maison revient elle aussi : se promener dans les jardins les plus romantiques et parfumés ou planifier des activités en plein air est une excellente façon de laisser l'hiver derrière soi.

Voici 5 idées pour profiter au maximum de cette saison !

Index
  • 1.
    Jardin des camélias de Lucques
  • 2.
    Jardin des iris
  • 3.
    Jardin de Daniel Spoerri
  • 4.
    Jardin botanique de Sienne
  • 5.
    Parc naturel de l'Orecchiella et Jardin de fleurs de montagne

Jardin des camélias de Lucques

Il Borgo delle Camelie (le village des camélias)
Il Borgo delle Camelie (le village des camélias)

À quelques kilomètres de Capannori, à Sant'Andrea di Compito, se trouve le jardin des camélias ou Camellietum Compitese, un lieu qui abrite plus de 1 000 variétés de camélias et qui est devenu en 2016 un « jardin d'excellence », un titre dont seuls 39 autres endroits dans le monde peuvent se vanter.
Ces fleurs orientales sont arrivées en Europe à la fin du XVIIIe siècle et ont connu un tel succès en raison de leur beauté et de leur élégance qu'elles sont immédiatement devenues les stars des jardins des résidences les plus importantes.
Au fil des ans, ces fleurs romantiques sont restées l'un des points forts de la région : les couleurs du jardin varient du rouge rubis au rose délicat, du violet moucheté au blanc perle : un coin enchanté capable de durer.
Chaque année, au mois de mars, a lieu l'événement « Antiche Camelie della Lucchesia » (exposition de camélias anciens de Lucques), au cours duquel les villages de Pieve et de Sant'Andrea di Compito deviennent le Borgo delle Camelie (le village des camélias).
Le jardin est ouvert toute l'année, mais le meilleur moment pour l'admirer est la période de floraison, qui s'étend de février à avril, le mois de mars étant le plus resplendissant.

Jardin des iris

Le jardin des iris est situé à Florence, près du Piazzale Michelangelo, sur une pente avec des oliviers, des pelouses, des parterres de fleurs et un bassin pour la culture des fleurs d'eau.
Il s'agit d'une véritable oasis de verdure au cœur de la ville, rendue encore plus spéciale par le fait qu'elle reste quelque peu cachée, comme un petit jardin secret.
Inauguré en 1957 pour accueillir le 1er concours international des iris, il célèbre la fleur qui est le symbole de Florence depuis 1251 : le lys florentin.
La pleine floraison des plus de 1 000 variétés d'iris du monde entier a lieu au printemps, entre avril et mai : c'est à cette époque que le jardin est ouvert au public et accueille le concours qui récompense encore aujourd’hui les meilleures plantes selon l'avis d'un jury international.

Jardin de Daniel Spoerri

Jardin de Daniel Spoerri
Jardin de Daniel Spoerri - Credit: Alessandro Farese

Sur les pentes du Mont Amiata, à Seggiano, l'artiste suisse Daniel Spoerri a choisi de vivre et de poursuivre ses recherches dans un vaste domaine, non loin de la ville : près de 16 hectares de terrain où nature et art coexistent en parfait équilibre.
Le jardin est ouvert au public d'avril à octobre et abrite 112 œuvres de 55 artistes différents.
Le labyrinthe Walled Path de Daniel Spoerri ou l'installation Dies Irae d'Olivier Estoppey, avec ses trois grands joueurs de tambour et ses 160 oies en béton, exercent une grande fascination sur les familles avec enfants.
La nature de la région du Mont Amiata sert de cadre à toutes les œuvres exposées, et les bosquets luxuriants qui font partie du paysage dissimulent de nombreuses statues en bronze de l'artiste.

Jardin botanique de Sienne

Jardin botanique de Sienne
Jardin botanique de Sienne - Credit: LigaDue

Le jardin botanique de Sienne s'étend sur deux hectares et demi de vallée à l'intérieur des murs de la ville. 
Plus de 2 000 espèces végétales y ont été préservées depuis le milieu du XIXe siècle.
L'ensemble du jardin, avec son parc, est conçu dans le style des jardins italiens du XIXe siècle et compte également de nombreux spécimens exotiques.
Le principal objectif du site - et du musée botanique situé à proximité - est de préserver la biodiversité et de promouvoir l'éducation environnementale. Différents environnements sont reproduits dans le parc, avec un accent sur les plantes typiques de la Toscane centrale et méridionale.
À ne pas manquer la serre - qui reproduit le climat chaud et humide des forêts équatoriales - le tepidarium et, enfin, la citronneraie.
Le jardin botanique comprend également l'herbier, l'Herbarium Universitatis Senensis, un lieu où l'on trouve plus de 90 000 plantes séchées avec des pièces historiques du XVIIIe siècle et des échantillons contemporains. 

Parc naturel de l'Orecchiella et Jardin de fleurs de montagne

Primevère des Apennins - Orecchiella
Primevère des Apennins - Orecchiella - Credit: parcoappennino.it

Le parc naturel de l’Orecchiella est une réserve naturelle située au cœur de la Garfagnana et il s'étend sur plus de 5 000 hectares entre les Alpes apuanes et les Apennins toscans-émiliens.
Le trekking, la randonnée, le trail running, la marche - même au coucher du soleil et la nuit - et les visites guidées ne sont que quelques-unes des activités qui peuvent être planifiées dans ce paradis naturel.
Dans le centre d'accueil des visiteurs de San Romano in Garfagnana se trouve la zone payante du parc.
À ne pas manquer le Jardin des fleurs de montagne pour une promenade parmi les espèces de montagne les plus colorées et certains animaux - logés dans des enclos en liberté - comme les chevreuils et les ours bruns.

À proximité

Les lieux à ne pas manquer, les étapes des itinéraires, les événements et les conseils pour votre voyage
Évènements • 5 résultats
Idées • 36 résultats
Parcours • 18 résultats