Skip to content
Murs de Grosseto

10 choses à faire à Grosseto

Un itinéraire pour découvrir les endroits les plus évocateurs de la ville la plus importante de la Maremme

Grosseto s'étend sur la plaine traversée par le fleuve Ombrone à quelques kilomètres de la côte tyrrhénienne.
Depuis 1336, Grosseto était une domination siennoise, qui n'a été cédée à la famille Médicis qu'en 1559, après la bataille de Montalcino. La forme actuelle de la ville remonte au XXe siècle, avec les travaux d’assainissement des territoires de la Maremme.
Aujourd'hui, Grosseto est une ville qui recèle des siècles d'histoire dans ses murs : en se promenant dans le centre historique, on peut admirer des églises, des musées et des bâtiments de différentes époques et de différents styles.
Voici 10 conseils pour mieux connaître cette ville !

Index
  • 1.
    Murs Médicis
  • 2.
    La Cathédrale de San Lorenzo
  • 3.
    Piazza Dante
  • 4.
    Église de San Francesco
  • 5.
    Corso Carducci
  • 6.
    Musée d’archéologie et d'art de la Maremme et Musée d'art sacré du diocèse de Grosseto
  • 7.
    Centre culturel Le Clarisse
  • 8.
    Piazza del Sale
  • 9.
    À vélo le long de l'Ombrone
  • 10.
    Zone archéologique de Roselle
1.

Murs Médicis

Les Murs de Grosseto
Les Murs de Grosseto - Credit: Nadia Fondelli

Les Murs de Grosseto ont été construits à partir du XIIe siècle et ont été détruits et reconstruits plusieurs fois au cours des siècles suivants.
Leur aspect actuel remonte aux travaux de réaménagement - réalisés entre 1574 et 1593 - sur la base d'un projet de l'architecte Baldassarre Lanci, commandé directement par le grand-duc François Ier de Médicis : la forme correspond à un hexagone presque parfait avec cinq bastions et la soi-disant citadelle - l'ancienne structure de commandement.
Jusqu'en 1757, les murs étaient entourés d'un fossé extérieur. 
Aujourd'hui, ils encerclent un espace vert où l'on peut se promener, faire du sport ou simplement se détendre.

1.

La Cathédrale de San Lorenzo

La Cathédrale de San Lorenzo
La Cathédrale de San Lorenzo - Credit: Guillem Borrell

La Cathédrale porte le nom du saint patron de la ville et est certainement le monument le plus important de Grosseto.
Elle a été construite à partir de la fin du XIIIe siècle sous la direction du maître Sozzo Rustichini, qui a également participé à la construction de la façade de la Cathédrale de Sienne.
La façade et l'intérieur ont été profondément modifiés au cours des siècles, surtout au XIXe siècle, mais le portail, richement décoré de motifs végétaux, zoomorphes et anthropomorphes, a conservé son aspect d'origine.
La partie interne abrite d'intéressantes sculptures, comme les imposants fonts baptismaux en marbre réalisés par Antonio Ghini ainsi que le cadre sculpté, du même auteur, de l'autel de la Vierge qui abrite un précieux tableau de Matteo di Giovanni. Ne ratez pas le crucifix en bois datant du milieu du XVe siècle et attribué à Vecchietta également remarquable.
La Cathédrale est un excellent point de départ pour visiter le centre historique.

1.

Piazza Dante

Monument à Canapone sur la Piazza Dante
Monument à Canapone sur la Piazza Dante - Credit: Mongolo 1984 / WikiCommons

La Piazza Dante - également connue sous le nom de Piazza delle Catene - est le cœur battant de la ville et est souvent animée par des événements culturels et des concerts.
Construite entre le XIIIe et le XIVe siècle, elle abrite la Cathédrale, le Palazzo Comunale du XIXe siècle et le splendide palais Aldobrandeschi ou Palazzo della provincia, un bâtiment néogothique rappelant le style de la Sienne médiévale, construit au XXe siècle selon un projet de l'architecte Lorenzo Porciatti.
Au centre de la place, il y a le monument à Canapone. Cette sculpture, signée en 1846 par l'artiste Luigi Magi, montre le Grand-Duc Léopold II de Lorraine écrasant la tête d'un serpent.

1.

Église de San Francesco

Église de San Francesco
Église de San Francesco - Credit: trolvag

À l’origine consacrée à saint Fortunato, cette église est passée des bénédictins aux franciscains au XIIIe siècle et est devenue l'une des églises les plus importantes de la ville.
La façade est simple, le portail comporte une lunette avec une fresque surmontée et protégée par un tabernacle en bois au-dessus duquel on voit une rosace.
L'intérieur de l’église comporte une seule nef de style gothique-franciscain et conserve plusieurs œuvres d'art, dont le célèbre Crucifix sur bois réalisé par Duccio di Boninsegna

1.

Corso Carducci

Grosseto
Grosseto

La rue principale de la ville est sans aucun doute Corso Carducci : une rue fréquentée pour faire du shopping et pour se promener dans un cadre vraiment pittoresque.
Elle relie Piazza Dante à Porta Nuova le long d’une section d’un ancien tracé de la Via Aurelia qui traversait le centre historique.
On y trouve également le plus ancien site religieux de Grosseto : l'église de San Pietro, attestée dès 1118. 
En se promenant dans la rue, il est difficile de ne pas remarquer les élégants bâtiments de style Art nouveau tels que le Palazzo Pallini et le Palazzo Tognetti.
Il y a également plusieurs bâtiments néoclassiques, tel que le Palazzo Ariosti.

1.

Musée d’archéologie et d'art de la Maremme et Musée d'art sacré du diocèse de Grosseto

Portrait de Livilla
Portrait de Livilla

Le Musée d'archéologie et d'art de la Maremme et le Musée d'art sacré du diocèse de Grosseto sont logés dans le Palazzo del Vecchio Tribunale datant du XIXe siècle.
Aux deux premiers étages, le MAAM - Musée d'archéologie et d'art de la Maremme - retrace l'histoire de la Maremme, de la préhistoire à la naissance des cités étrusques, en passant par la conquête romaine, le Moyen Âge et enfin l'époque moderne, à travers des documents archéologiques et des œuvres d'art.
Le Musée d'art sacré du diocèse de Grosseto se trouve au troisième étage : la collection d'œuvres provenant des églises du diocèse, dont la plupart peuvent être attribuées à des artistes siennois travaillant pour le centre de la Maremme, est inestimable.

1.

Centre culturel Le Clarisse

Le Clarisse
Le Clarisse

Dans le bâtiment de l'ancien couvent de Santa Chiara, le Centre culturel Le Clarisse abrite quatre institutions culturelles : le Musée de la collection Gianfranco Luzzetti, Clarisse Arte, la collection ethnographique Roberto Ferretti et le MuseoLab.
Le Musée de la collection Gianfranco Luzzetti est situé au rez-de-chaussée, autour d'un charmant petit cloître qui abrite également l'église Bigi, un témoignage unique et précieux de l'art baroque dans la ville.
Au premier étage, il y a Clarisse Arte, un espace réservé aux expositions temporaires et un centre de documentation comprenant une bibliothèque spécialisée dans l'art local.
Au deuxième étage, vous trouverez la collection ethnographique Roberto Ferretti et le MuseloLab qui constituent un musée/laboratoire créé à la suite de fouilles d'archéologie urbaine.

1.

Piazza del Sale

Piazza del Sale
Piazza del Sale - Credit: Wikipedia

L'une des places les plus animées de la ville : pour passer quelques heures en compagnie, rien de mieux que de se rendre dans l'un des nombreux bars qui peuplent la place. De l'apéritif à la vie nocturne, la Piazza del Sale est l'un des lieux préférés des habitants et s'inscrit dans un cadre de développement urbain qui vise à une ville de plus en plus moderne.

1.

À vélo le long de l'Ombrone

L'embouchure du fleuve Ombrone
L'embouchure du fleuve Ombrone - Credit: Shutterstock.com / M.Bonotto

L'Ombrone est le deuxième plus grand fleuve de Toscane et Grosseto est étroitement liée à celui-ci, à tel point qu'elle est également appelée ville fluviale.
Après avoir contourné la ville, le fleuve traverse le Parc de la Maremme sur environ 12 km et se jette dans le delta à Bocca d'Ombrone.
Grâce à la construction du pont cyclable-piéton, il est possible de rejoindre le Parc de la Maremme en parcourant la piste cyclable reliant Grosseto à Alberese et Marina di Alberese.

1.

Zone archéologique de Roselle

Zone archéologique de Roselle
Zone archéologique de Roselle - Credit: Marcel Fagin

À quelques kilomètres du centre de Grosseto, la zone archéologique de Roselle conserve les vestiges d'une ancienne cité étrusque.
Roselle était l'une des villes les plus importantes d'Étrurie : elle a été romanisée à la fin du IIIe siècle avant J.-C. et abandonnée au cours du Moyen Âge, lorsque la population s'est déplacée vers la ville voisine de Grosseto.
Les fouilles permettent de voir de larges sections des murs d’enceinte, les vestiges de la ville romaine et, sur une colline, des parties d'un petit amphithéâtre et des établissements thermaux.
De nombreux objets découverts sont conservés au Musée d'archéologie et d'art de la Maremme.

À proximité

Les lieux à ne pas manquer, les étapes des itinéraires, les événements et les conseils pour votre voyage
Évènements • 5 résultats
Idées • 58 résultats
Parcours • 39 résultats
Carnets de voyage • 4 résultats