Skip to content
Default

Pistoia, une ville d'art dans les Apennins

Visitez l'une des plus belles places d'Italie, parsemée de bâtiments historiques et religieux de grande valeur artistique

Particulièrement riche en monuments de valeur de l'époque romane et de la Renaissance (en particulier les églises), Pistoia peut s'enorgueillir de posséder l'une des places les plus évocatrices d'Italie : la Piazza del Duomo, centre géométrique de la ville, point d'appui monumental du pouvoir civil et ecclésiastique, qui comprend plusieurs architectures de valeur comme la Cathédrale de San Zeno, le Baptistère de San Giovanni in Corte et le clocher.

Index
  • 1.
    Piazza del Duomo
  • 2.
    Les églises romanes
  • 3.
    L’hôpital du Ceppo
  • 4.
    Les Della Robbia à Pistoia

Piazza del Duomo

Cathédrale de Pistoia
Cathédrale de Pistoia - Credit: Velia Ivaldi

Sur la Piazza del Duomo, le blanc et le vert font irruption sur la façade de la Cathédrale et sur l’escalier antique du palais épiscopal, incorporé par la suite dans le parement de briques, sur la façade de l'ancienne église de Santa Maria Cavaliera, aujourd'hui transformée en bâtiment civique, et sur l'extrémité du clocher, pour triompher à nouveau dans l'âge gothique, avec les tremblements du parement raffiné, enrichi de bas-reliefs, de gouttes et de flèches, du baptistère de San Giovanni in Corte.

L'ancien siège du gouvernement de Pistoia
L'ancien siège du gouvernement de Pistoia

Des façades qui abritent de précieuses œuvres d'art sacré. Citons par exemple le crucifix du XIIIe siècle du peintre florentin Coppo di Marcovaldo et de son fils Salerno, conservé dans la Cathédrale de San Zeno, ainsi qu'une importante relique, un fragment d'os de l'apôtre Jacques provenant de Saint-Jacques-de-Compostelle, placé à l'intérieur du merveilleux autel en argent de San Jacopo, un temple précieux qui est la plus haute expression de l'orfèvrerie gothique italienne et européenne.

En outre, plus de 300 chefs-d'œuvre artistiques, dont des peintures, des sculptures, des céramiques et des bijoux, sont conservés au Musée civique d’art ancien, installé dans le Palazzo del Comune, également connu sous le nom de Palazzo degli Anziani ou Palazzo di Giano, qui donne également sur la belle place.

Les églises romanes

San Giovanni Fuorcivitas, Pistoia
San Giovanni Fuorcivitas, Pistoia - Credit: I, Sailko

Sur les façades des plus importantes églises romanes de la ville de Pistoia, le jeu de couleurs bicolores, réalisé avec le précieux marbre blanc de Carrare, le travertin de Monsummano Terme et la serpentine verte de Prato, s'articule de plus en plus. Des façades des églises de Sant'Andrea, San Bartolomeo et San Pier Maggiore, où les décorations géométriques en marbre bicolore soulignent les structures architecturales, on arrive aux géométries hyperboliques de la façade latérale de l'église de San Giovanni Fuorcivitas où la couleur devient le véritable protagoniste.

Des perles religieuses ornées d'œuvres célèbres telles que la Chaire de Sant’Andrea, réalisée par le sculpteur Giovanni Pisano dans l'église paroissiale de Sant’Andrea et la représentation de Jésus remettant les clés à Saint-Pierre, entouré de la Vierge et des apôtres, sur l'architrave de la porte centrale de l'église de San Pier Maggiore, attribuée à l'atelier de Guido da Como.

L’hôpital du Ceppo

Hôpital du Ceppo, Pistoia
Hôpital du Ceppo, Pistoia - Credit: Palickap

La frise en céramique émaillée du XVIe siècle, un « ruban » coloré qui décore la loggia de l'ancien hôpital Ceppo, est l'un des symboles de la ville. Le bas-relief en sept grands panneaux illustre les sept œuvres de la miséricorde avec des scènes peuplées de personnages fortement caractérisés dans leurs gestes et leurs visages. L'auteur des six premières scènes de la frise est le Florentin Santi Buglioni, un descendant de Benedetto Buglioni qui a peint la lunette avec le Couronnement de la Vierge, en terre cuite vernissée blanche et bleue, au-dessus du portail de l'oratoire adjacent. Le panneau avec la scène où l'on donne à boire à l'assoiffé, le dernier à droite sur la façade, est un ajout de Filippo Paladini de la fin du XVIe siècle, probablement dû à la perte de l'original, dont des fragments sont conservés dans la Sala dei Ferri Chirurgici de l'Hôpital.

Un patrimoine historique, architectural et artistique mis en valeur par le Musée de l'Hôpital du Ceppo, à travers un itinéraire qui en révèle l'histoire et les perspectives.

Les Della Robbia à Pistoia

Nous pouvons suivre un itinéraire idéal de Della Robbia dans les rues du centre-ville, qui nous mènera à l'ancienne église de San Giovanni Fuorcivitas, qui abrite le groupe en céramique blanche aux formes extraordinairement raffinées, représentant la Visitation, avec la Vierge Marie et Sainte Elisabeth liées par une tendre étreinte. Il s'agit de la plus ancienne œuvre en ronde-bosse en terre cuite vernissée de Luca della Robbia, l'un des plus illustres protagonistes de la Florence du XVe siècle. Son neveu Andrea, quant à lui, est responsable de la lunette avec la Vierge à l'Enfant avec des anges de 1505 sur le portail central sous la loggia de la cathédrale, avec son imbotte décoré de lacunaires et de festons.

La découverte commence

Les lieux à ne pas manquer, les étapes des itinéraires, les événements et les conseils pour votre voyage
Évènements • 51 résultats
Idées • 198 résultats
Parcours • 93 résultats