Skip to content
Itinéraire bike

Bagno a Ripoli cycletour

Un itinéraire pour découvrir la région au sud de Florence, entre villas, fermes historiques et anciens couvents.

D'un point de vue purement cycliste, l'itinéraire, qui s'étend sur plus de 50 km, présente 1 300 mètres de dénivelé et quelques tronçons escarpés et non pavés, ce qui le rend adapté aux cyclistes gravel ayant une bonne préparation physique ou aux cyclistes dotés d’e-bike. Même sur le plan technique, il faut être capable d'affronter les montées et les descentes les plus raides et les plus exigeantes sur des terrains parfois accidentés.
S'agissant d'un itinéraire en boucle, vous pouvez partir de n'importe quel point de l'itinéraire : nous, nous commençons notre description à partir du village de Capannuccia (parking public disponible).

Suivre la Via di Tizzano pendant quelques centaines de mètres en direction de Grassina, jusqu'à tourner à gauche dans la Via di Castel Ruggero. Après avoir passé le lac du même nom, avec le château au loin, nous tournons à gauche sur un chemin de terre en montée, jusqu'à l'église de Santo Stefano, puis nous descendons en longeant Villa Pandolfini jusqu'à rejoindre la Via Tizzano, où nous tournons à gauche pour revenir au point de départ et continuer cette fois en direction de Grassina. Nous commençons l'ascension de la Via di Pulicciano, au milieu des vignobles et des oliveraies et, après avoir longé les flancs de la Villa Medicea di Liliano, nous continuons en direction de Grassina. Nous traversons la Via Chiantigiana, très fréquentée, pour emprunter la Via Ponte dei Lepri et arriver à la très particulière Fonte di Fata Morgana (source de la Fata Morgana), avec ses fausses briques roses reconnaissables entre toutes, dans un cadre environnemental de toute beauté.

Nous continuons sur le chemin de terre via di Fattucchia jusqu'à ce qu'il croise à nouveau la Via Chiantigiana. Ici, nous prenons à gauche et suivons les indications pour Ponte a Ema. Une fois arrivé au village, notre itinéraire tourne à droite sur la Via della Carota, mais nous vous recommandons de faire un petit détour à gauche (300 m) vers le village pour visiter le beau musée du cyclisme qui porte le nom de Gino Bartali, qui est né ici.

Nous reprenons la piste dans un cadre à nouveau rural et plus calme. Nous arrivons rapidement à l'oratoire de Santa Caterina delle Ruote, une petite église modeste à l'extérieur qui abrite un intérieur étonnant, entièrement peint avec des fresques du XIVe siècle récemment restaurées.

Nous continuons jusqu'à Croce di Varliano, où nous tournons à droite sur la Via della Croce. Après une première descente, nous voici au pied d'une pente mortelle de 20 %, qui se termine 250 mètres plus loin au Tabernacle de Rimaggino. La route continue le long d'une côte d'oliviers, avec de belles vues sur Florence. Au bout de la Via della Croce, nous tournons à droite pour entamer, sur la Via di Villamagna, la montée la plus importante de l'itinéraire : 470 m de dénivelé avec une pente maximale de 13 %.

Nous passons par l’église paroissiale Pieve di San Donnino à Villamagna pour arriver à la partie la plus « exigeante » de l'ascension. La route arrive à un embranchement : Notre itinéraire prévoit de rester à droite sur l'asphalte jusqu'au couvent de l'Incontro (551 m d'altitude), dont le parvis offre une vue unique sur Florence. Nous revenons sur nos pas jusqu'à la bifurcation précédente, pour emprunter le chemin de terre au revêtement assez irrégulier et à parcourir avec prudence. Le chemin de terre se termine après moins d'un kilomètre, à la jonction avec la Via di Terzano, où commence une brève succession de montées et de descentes vers l'ancien tabernacle de Bencistà.

Nous continuons sur la droite, en faisant attention à l'embranchement de la Via del Bigallo ; la route, au lieu-dit l'Apparita, nous fera découvrir Florence dans toute sa splendeur.

Nous atteignons le Spedale del Bigallo du XIIIe siècle, un ancien refuge pour les pauvres et les voyageurs qui remplit toujours la même fonction aujourd'hui, transformé en auberge ; un bon endroit pour commencer l'itinéraire.

La Via del Bigallo se termine par un virage à gauche dans la Via Roma, où commence l'ascension vers Osteria Nuova. Nous continuons jusqu’à Antella, dont la place principale abrite la belle église paroissiale Pieve di Santa Maria.

Dernière montée de 13 % de la journée par la Via Pulicciano jusqu'au sommet de la colline ; quelques coups de pédale supplémentaires et nous sommes enfin de retour au point de départ à Capannuccia.

Cet itinéraire fait partie du projet Strade Zitte (nom inspiré d'une chanson de Paolo Conte). Il s'agit d'itinéraires de collection pour un cyclotourisme de qualité sur des routes secondaires de campagne et de montagne, loin du bruit des moteurs. Ils sont disponibles gratuitement sur le site www.turbolento.net

Explorez

Explorez les alentours de cet itinéraire
[]